Accueil du site / Pratiques / Outils / En formation / 2010 - 2011 : Portraits de paix petits et grands. / Hommage à Monsieur H. (Stéphane Hessel, 1917-2013)
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/cultiverlapaix.org/httpdocs/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 180 Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/cultiverlapaix.org/httpdocs/ecrire/public/composer.php(49) : eval()'d code on line 197

C’était en 2010. Indignez-vous venait à peine de paraître. Nous travaillions alors sur le thème des « Portraits de paix », après avoir découvert Stéphane Hessel quelques années plus tôt. Nous avions décidé de le présenter sous la forme de l’atelier qui suit. À lire ici…


Très chers,

C’est avec une profonde tristesse que je viens d’apprendre le décès de Stéphane Hessel, la nuit dernière. Lui, dont nous avions incarné des épisodes de sa vie, dans l’atelier « Monsieur H. », restera pour moi un digne et fort représentant de la Culture de Paix.

Je vous embrasse, Th. (27 février 2013)

OUVERTURE

Atelier « Qui est derrière le portrait ? »

Pistes :

  • Un portrait, c’est plus qu’un portrait ! Qui est derrière le portrait ? Que savons-nous des contextes ?
  • Un portrait n’a de sens que s’il conduit à se poser des questions et suscite le désir d’en savoir plus et même d’agir.

    Temps 1 -

    On donne la liste de noms de personnes que nous associons à l’idée de Culture de paix. On y ajoute des noms. Est-ce seulement une affaire d’hommes ?

    Liste produite collectivement : Hugo, Prévert, Che Guevarra, Neslon Mandela, Martin Luther King, John Lennon, Sœur Emmanuelle, Jeanne Jugan, Rigoberta Menchu, Rosa Park, General de la Bolladière, Coluche, Vaclav Havel, Dalaï Lama, Ytzaak Rabin, Aung San Suu Ky, Saint-Exupéry, Fredérik De Klerk, Liu Xao Bo, Ban Ki Moon.

    Temps 2 -

    En groupe, on a un quart d’heure, on en choisit 5 : les raisons premières de notre choix.

    a) Quel combat ces personnes incarnent-elles ?
    b) Sous quels traits les voit-on (cf. quelles images avons-nous en tête ? Production d’un petit texte collectif).

    Temps 3 -

    « Tout sujet est une énigme… » ou ce qu’on ne savait pas d’eux ou d’elles.

    Distribution d’un document sur 5 personnages (anonymés) qui font partie de la liste suite : Korczak, Soeur Emmanuel, Thuram, Ghandi, Aung San Suu Kyi.

    En petit groupe, on met des noms.

    Temps 4 - Conclusions.

    Analyse réflexive collective.

  • 1- On connaît mieux les tyrans que les porteurs de paix. Nous avons beaucoup d’informations dans notre tête, mais elles ne sont pas précises et qui se chevauchent. On arrive à cerner le type de personnage. Dans nos manuels d’histoire, dans la presse (mais pas dans l’Éducation Nouvelle) il y a peu de place faite aux porteurs de paix. Avec la Culture de paix, on va à contre-courant.
  • 2- Certains ne sont pas connus, on les découvre. On met de l’ordre dans les informations dont on dispose. On se souvient de certaines images vues à la télé. Le combat pour la libération est-ce synonyme de culture de paix. L’émancipation conquise y compris par les armes est-elle une garantie pour la suite de culture de paix ? L’apprentissage de la lecture par ex. est-elle synonyme de Culture de paix ? Attention à ne pas faire d’anachronismes !
  • 3- La Culture de paix n’est pas forcément le contraire de la guerre, donc certaines émancipations pourraient passer par les armes ?

ZOOM SUR UN GRAND HOMME

Qui êtes-vous, Monsieur H. ?

Temps 1 - Facettes d’une vie
Quatre entrées dans la vie de Monsieur H.

  • -Monsieur H et la poésie…
  • -Monsieur H sur le plateau des Glières…
  • -Monsieur H ambassadeur de France…
  • -Monsieur H petit garçon, enfant d’un couple franco-allemand.…

    Chaque groupe travaille à partir d’un document (extrait de presse, biographie, page wikipedia, etc.) et le transforme en jeu de rôle (tout le monde joue) pour venir déposer à la commission d’enquête sachant que chacun produira ensuite par écrit le portrait de « Monsieur H., cultivateur de paix ».

    Temps 2 - Entre savoirs et ignorances, ce que disent les jeux de rôles :

  • -Les saynètes nous permettent d’intégrer les différentes facettes du personnage.
  • -La démarche « commission d’enquête » fait penser à l’atelier « Que s’est-il passé le 6 février 34 ». Le but c’est de mener une enquête et de découvrir peu à peu un personnage.
  • -Chacun intègre une partie de soi dans le personnage. Se met en écho avec lui. Cela nous renvoie à la lecture des portraits qui fonctionne en partie sur l’identification.
  • -Nous avons eu quelques informations. Elles déclenchent tout un « système d’échos ».

    Temps 3 - Lecture des portraits.

    Quelles sont les caractéristiques d’un « cultivateur de paix » ?

  • Un cultivateur de paix, c’est …
  • - Une diversité d’expériences de vie dans une seule vie.
  • - Un personnage qui aborde les grands choses : les Droits de l’H., etc.
  • - Le fait de participer à des combats successifs, sur plusieurs terrains avec plusieurs flèches à son arc.
  • - Un être humain complexe. Pas dans la caricature mais qui garde toujours un cap
  • - Un homme qui n’est pas seul, pas le seul. Mais tous n’ont pas eu un parcours aussi diversifié.
  • - Il a un idéal de justice qui s’est investit à une paix juste
  • - Son cas doit nous permettre de voir comment nous-mêmes agissons à partir du fait qu’ils nous nourrissent.
  • - Quelqu’un qui sait l’importance de laisser des traces.
  • - C’est un combattant
  • - C’est quelqu’un qui a eu un milieu riche du pt de vue culturel. Ces atouts, il les a mis au service des déshérités, des « damnés de la terre ».